noel 2002

Bulletin N° 54

Zone de Texte: Comité de Jumelage
Rambouillet-Kirchheim-Teck
Zone de Texte: Bulletin N° 54

- Sommaire –

 

 


Le mot du Président. 3

Rencontre des comités de Jumelage 4

Si on parlait un peu de sport..... 5

Les CM2 de l’école FOCH à Hochdorf 6

Echange des lycées. 8

Promenade à travers l’histoire de Kirchheim. 10

Le nouveau site Web de Kirchheim. 12

Saint Nicolas. 13

Le brame du cerf 14

La verveine 15

Une recette souabe de Noël 16

Extraits du Teckbote 17

 

 

 

 


 

 

 
 



Le mot du Président  

 
 

 

 


 
             

 

 

Chers adhérents,

 

           

L 'année de notre 35ème anniversaire se termine et comme vous avez pu le constater, les manifestations de mai dernier ont célébré avec simplicité mais aussi solennité ces longues années d'amitié.

 

Les échanges qui marquent.1es rapports entre nos deux cités sont toujours étroits et le gage de la réussite et de la convivialité entre les citoyens des deux villes.

 

Cela est nécessaire pour que dure cette franche amitié qui nous unit mais égalernent pour que progresse encore l'Europe qui va s'ouvrir à de nouveaux partenaires et vers d'autres horizons. Par nos relations fortes avec nos amis d’outre-Rhin, nous pouvons participer à la réussite de ces nouvelles intégrations.

 

Les Jumelages étant des participants actifs et efficaces dans les rapprochements européens, nous espérons et nous souhaitons accroître davantage les échanges pour fortifier l'élargissement européen.

 

Aussi nous nous tenons à votre disposition pour vous aider à réaliser vos idées ou vos projets d'échange que vous souhaitez voir aboutir.

 

En cette période de fêtes de fin d'année qui approche je voudrais vous souhaiter à tous un joyeux Noël et vous présenter les meilleurs voeux du Comité de Jumelage pour l'année 2003 qui sera l'occasion du 1er  au 3 mai prochains de célébrer également les 35 ans de notre amitié, cette fois à Kirchheim.

 

Je vous adresse au nom du Comité de Jumelage nos amicales salutations.

 

 

.

 

 
                 

 

Le président

 

Michel  GRALL

 

 

L’G A noter : l’assemblée générale aura lieu le 1er février 2003

* retour sommaire

 

Rencontre des comités de Jumelage  

 


Les comités des 2 villes jumelles se sont rencontrés le 12 octobre dernier à Rambouillet pour élaborer ensemble le programme des activités de l’année prochaine.

 


Pour cette occasion, un minibus aux couleurs de la ville présidentielle piloté par Maurice Regimbart est allé chercher nos amis Christiane Bauer, Ursula Trautes-Walter, Gisela Wolf, Karl-Heinz Rieforth, Janek Bender et Peter Liehr , à la gare de l’Est le vendredi soir et les a ramenés chez leurs hôtes à Rambouillet, évitant ainsi la dernière étape métro-train toujours un peu fastidieuse.

Le samedi après-midi une réunion de travail s’est déroulée à la maison des jumelages rue Potocki dans une ambiance amicale comme il se doit.

 Au cours de cette séance, les 2 présidents Michel Grall et Karl-Heinz Rieforth ont rappelé  les principaux évènements qui ont marqué l’année 2002 en mentionnant notamment la rencontre du mois de mai dernier à Rambouillet, à l’occasion du 35ème anniversaire de la création du jumelage.

 Ensuite, le calendrier de l’année prochaine a été élaboré en commun.

 

 La date retenue pour fêter le 35ème anniversaire à Kirchheim cette fois  sera le week-end du 1er mai. Les points forts de cette rencontre ont été évoqués : le Bürgerbus  amènera les Rambolitains à Kirchheim :

 

 au programme  visite touristique, concert des chorales, soirée de gala, de bonnes choses en perspective.

Simone Loiseau responsable des échanges des classes primaires a évoqué le contexte actuel qui tant du côté allemand que du côté français est de moins en moins favorable à l’apprentissage de nos langues respectives.

 C’est ainsi que, faute d’un nombre  suffisant d’élèves et malgré le dévouement depuis de très nombreuses années des enseignantes notamment Christiane Bauer et Gisela Wolf à Hochdorf[1], il ne pourra y avoir d’échanges l’année prochaine.

Peter Liehr et Janek Bender ont ensuite expliqué comment fonctionnait le principe de la « Französisher Stammtisch » ou « Table française ». Lieu de rencontre des francophiles et francophones de Kirchheim cette « table française » a de nombreux adeptes qui se retrouvent tous les mois au café Extrabatt[2].

 

 

Après une petite collation, la séance a été levée et le soir tout le monde s’est retrouvé là Nogent le Roi pour un dîner d’échange et d’amitié.

 

J-Luc Guyot



 


 
Si on parlait un peu de sport..... 

 

 


 

 

 

A Kirchheim-Teck, comme à Rambouillet, la saison sportive 2002-2003 est démarrée, dans presque toutes les disciplines.

 Nous pouvons vérifier que les calendriers, comme ici, sont bien remplis et compte tenu des vacances en tout genre il reste peu de possibilité pour des rencontres amicales entre nos deux villes.

 Néanmoins, la rencontre prochaine de nos deux jumelages à Rambouillet dégagera

 

 

 

peut-être des dates au printemps prochain pour plusieurs disciplines, autant que possible, de niveau équivalent. Là aussi, c’est important pour que la rencontre sportive laisse un suspense intéressant et agréable.

 

Nous aurons sûrement des résultats plus tangibles à la mi-saison. Pour le moment, nous allons faire le nécessaire pour avoir quelques rencontres sportives Rambouillet-Kirchheim-Teck au printemps          2003.


 
 

 


Maurice Régimbart

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 


Les handballers de Rambouillet

et de Kirchheimm-Teck lors des rencontres

du 35ème anniversaire  à Rambouillet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La remise des récompenses au gymnase de la Louvière


 retour sommaire


 

               

Les CM2 de l’école FOCH à Hochdorf

 

Une vingtaine d’enfants sont partis,  mardi 12 mars, à destination de Hochdorf , village situé à quelques kilomètres de Kirchheim .

 

 


Ce fut un voyage  calme et agréable .

 «  A l’arrivée, dit Florian, j’ai tout de suite reconnu mon correspondant, mais j’avais trop le trac ! Je me suis quand même décidé et je suis allé vers lui … »

«  J’ai été impressionné par la grande maison de mon correspondant , dit Maxime, et je m’attendais à un village plus petit . L’école est bien, mais ce que je n’aime pas , c’est qu’il n’y a pas de clôture !

 

« Pour s’endormir , c’était  dur ,ajoute Ayona, on était en train de rire sans arrêter ! » 

 Voici pour la première impression .

Le lendemain, pour la première journée , c’est la visite du village .

Le matin , après un compte-rendu enthousiaste de la soirée et de la nuit dans les familles, départ vers l’Hôtel de Ville . L’adjoint au Maire nous accueille, nous offre une boisson et nous fait visiter le bâtiment . A l’étage , nous découvrons l’ancienne prison et quelques objets de la région .

 L’après-midi, un jeu de piste est organisé pour nous faire découvrir le village  .

Jeudi, en route vers le zoo de Stuttgart et ses animaux , ses serres… .

Vendredi, nous restons à l’école, nous répétons  la pièce de théâtre et quelques danses pour le spectacle de l’après-midi  . «  C’était  cool ! » dit Ayona .

 

 

Le Zoo « Wilhelma » de Stuttgart

 

Samedi matin , chaque enfant va au marché de Kirchheim avec »  sa famille «. C’est aussi le moment consacré à l’achat des souvenirs .

L’après midi : visite du Musée Löwentor . C’est un musée, peuplé de reproduction d’animaux préhistoriques, dans lequel les enfants se déplacent en remplissant un questionnaire , en Français , bien sûr ! C’est passionnant !

 

Le dimanche est traditionnellement une journée en famille .  Les enfants se rencontrent souvent au hasard des promenades : au château de la Teck , pendant la visite de l’usine Mercedes ou encore à la piscine ou sur le stade .

 

 Lundi, les enfants visitent une boulangerie dans laquelle ils assistent à la fabrication des bretzels . Quelques-uns ont même pu essayer d’en confectionner  eux-même…..

Avant de repartir, chacun a reçu un bretzel pour goûter .

Enfin direction le four à pain du village , pour , cette fois-ci , mettre la main à la pâte et fabriquer des « dätschers » . Une villageoise vient expliquer le fonctionnement du four à bois, enfourne les dätchers confectionnés par les enfants  qui les regardent cuire  . Une fois cuits , ils sont rangés dans des cartons puis emmenés vers l’école pour y être dégustés en compagnie des correspondants allemands .

 

 

L’après-midi , après avoir bien joué et acheté les derniers souvenirs,  il faut déjà penser aux valises , le départ approche !

 

Mardi matin, c’est le départ . La séparation est parfois difficile, des liens se sont créés . Et même si la rencontre en France n’est pas très éloignée, quelques larmes coulent….

Les enfants allemands sont venus à leur tour en juin , passer une semaine dans les familles rambolitaines . Ils ont découvert Rambouillet , bien sûr, à travers un jeu de piste : les écoles du centre ville, l’Hôtel de Ville , l’hôtel de Police, le château…… mais aussi Versailles, Chartres et….Paris où ils ont passé une journée entière : Tour Eiffel , croisière sur la Seine …..

Après cette deuxième semaine passée ensemble, le départ, là aussi a été un peu difficile, mais,  comme tous les ans , certains enfants garderont des contacts , continueront à s’écrire et même se reverront à l’occasion des vacances !

 

Pour l’année scolaire 2002/2003, l’échange ne pourra malheureusement pas se renouveler, trop peu d’enfants ont choisi d’apprendre l’Allemand .

Ces douze années de rencontres entre les enfants  de Rambouillet et de Hochdorf, laisseront , nous l’espérons, à tous ces jeunes l’envie de continuer à communiquer  entre eux et peut-être de participer aux activités du Comité de Jumelage .

 

 

Simone Loiseau


 

* retour sommaire             


  Echange des lycées

 

Article paru dans « Toutes les Nouvelles »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Les impressions des élèves  (15‑16 ans)

‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑‑­

 

Le voyage jusqu'à KIRCHHEIM était long, drôle, plaisant, mais à mesure qu'il avançait, l'appréhension montait : « Allais‑je bien m'entendre avec mon correspondant ? »

 

La visite du château de Louis Il de Bavière à NEUSCHWANSTEIN a été diversement appréciée tout en reconnaissant l'originalité architecturale, beaucoup en ont critiqué le luxe exagéré.

 

Le musée MERCEDES BENZ à STUTTGART a fait l'unanimité : les garçons raffolent des voitures de course, les filles plutôt les voitures anciennes.

 

Le musée d'art moderne à STUTTGART a beaucoup étonné par la présence d'une artiste qui réalisait les portraits des visiteurs à l'entrée par le biais de l'informatique (ordinateurs). Certains ont aimé les peintures impressionnistes, d'autres sont restés dubitatifs face aux oeuvres d'art moderne. (les bleus monochromes d'Yves KLEIN ).

 

La ville de TUBINGEN, parce que très ancienne et très pittoresque, a beaucoup plu.

 

Les élèves ont découvert la gastronomie souabe : les spatzle, les Maultaschen, et sont revenus avec des recettes.

 

Ils ont tous participé à la fête de la Saint‑Jean, qu'ils ont aimée.

 

Certains se sont intégrés aux groupes de musique de leurs correspondants ou à leurs activités religieuses. Ils ont découvert le culte protestant.

 

Une élève a survolé KIRCHREIM en avion, d'autres sont allées en week‑end à MUNICH ou à ULM.

 

Beaucoup ont écrit à la fin de leur compte-rendu : «  ich werde es nie vergessen, es war super, vielen dank ! »

 

Certains ont été surpris, lors de leur séjour à KIRCHHEIM, de s'exprimer subitement en allemand avec leurs camarades ... français !

 

En règle générale, les élèves ont apprécié la qualité de vie dans les villes visitées : équilibre entre le passé (quartiers historiques) et le présent (zones piétonnières, espaces verts).

 

* retour sommaire      
Promenade à travers l’histoire de Kirchheim

(Source : site Web de la ville http://www.kirchheim-teck.de  Traduction Ruth Vartanian))

 

La ville de Kirchheim en 1683

 

 


Il existe des documents sur la colonisation de Kirchheim datant du début de l'âge de pierre, Les celtes et les Romains ont laissé là leurs traces et à partir de cimetières alémaniques on peut conclure qu'il y avait 3 villages primitifs alémaniques.

En même temps qu'apparaît le nom de Kirchheim dans un document d'origine daté de 960, la  Martinskirche se trouve mentionnée pour la première fois. Le document montait que l’empereur Otto Ier devenait propriétaire du bourg lors d'un échange avec l'évêque Chur. Au 9ème et 10ème siècle Kirchheim devient un marché actif dont l'importance économique se fait ressentir encore aujourd 'hui.

Lorsque en 1060 les Zahringer  colonisent l'avant pays du Jura Soube, le destin de la région de Kirchheim se joue pour environ 300 ans.

Entre 1220 et 1230 les Ducs de Teck transforment ce marché en une véritable ville. Celle-ci avait à la fin du 13ème siècle toutes les fonctions d'une ville du Moyen Age. Lorsque au 14ème siècle, après un effondrement économique, les Ducs de Teck ont dû vendre, l'une après l'autre, leurs propriétés, les comtes de Württemberg en ont alors pris possession  (1381).

 

Au 16ème siècle Kirchheim devint une forteresse. La guerre de 30 ans ne manqua pas de laisser ses traces par les sièges, pillages et épidémies. L'arrêt complet de toute activité à Kirchheim fut causé par le grand incendie de 1690. Kirchheim fut alors réduit en cendres à l'exception de quelques bâtiments.

 

Dès le début du 18ème siècle, Kirchheim connaît les débuts de l'industrialisation. Le marché de la laine, institué en 1819 et qui est l'un des plus grands du pays, favorise la construction de

nombreuses entreprises de textile et de teinturerie. Une ligne de chemin de fer privée, celle de Unterboihingen -Kirchheim, la première dans le Württemberg, relie la ville en 1864 au

réseau le plus important du 19ème siècle.

La métallurgie se développe également très rapidement.

Deux réformes administratives en 1935 et en 1974 font que Otlinger, Lindorf, Nabern et Jesingen sont rattachés à Kirchheim.

Après la 2ème guerre mondiale, environ   7 000 réfugiés se pressent aux portes de la ville, restée intacte pendant la guerre. Les années qui suivent voient un essor économique.

Les visiteurs de la vieille ville apprécient toujours les travaux de restauration effectués. Autour du noyau de l'ancienne ville s'est développée par cercles concentriques la ville moderne. La capitale départementale calme et endormie est devenue une ville vivante de 39 000 habitants, qui a des liens avec son passé historique et qui a une atmosphère particulière au sein de laquelle il fait bon vivre.

.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques personnages liés à l’histoire de Kirchheim                                        retour sommaire

 

 

 


Le nouveau site Web de Kirchheim

Le site de la ville de kirchheim http://www.kirchheim-teck.de/ vient d’être rénové.Très agréable à consulter et bénéficiant d’une convivialité certaine, il constitue une source de renseignements abondante et d’une richesse précieuse pour tous ceux qui souhaitent découvrir ou redécouvrir Kirchheim, en voici quelques exemples :

 

 

La page d’accueil

 
 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A partir de cette page on peut accéder à des rubriques concernant :

Ø      L’actualité

Ø      La mairie

Ø      Les informations de la ville

Ø      Le tourisme

Ø      Les distractions

Ø      L’histoire

Ø      La culture …

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 


      La page « Histoire »                                        La page du maire Herr Jakob


 

* retour sommaire

 


Saint Nicolas

Le 6 décembre, jour de la St  Nicolas est une grande fête pour les enfants en Allemagne.

 
 

 

 

 

 


Vêtu de son beau costume rouge et portant sa longue barbe blanche, il vient en personne l'après-midi du 6 décembre chez les enfants d'Allemagne. Il sort de son sac un grand livre.

 

« As-tu été sage pendant l'année qui vient de s'écouler ? » Demande-t-il à chaque enfant. A l'aide du grand livre il énumère tous les petits ou grands faux pas : « A l'école, pendant la récréation, tu as lancé des cailloux sur tes camarades et tu en as blessé un au front. Dans le garde-manger de ta maman il manque les berlingots de lait sucré. Est-ce toi qui les as chipés ? »

 

Oh la la! Il n'y va pas de main morte Saint Nicolas, et on a peur, plus que quand maman ou papa nous font des reproches. « Et si je me cachais sous la table quand il arrive » pensa mon petit neveu, « il ne me verra pas et ne parlera pas de moi et des bêtises que j'ai faites ». Mais

Saint Nicolas l'a vu évidemment.

 

Il voit tout, il sait tout.

 

Mais avant de repartir, qu'y a-t-il encore dans son sac, et que distribue-t-il aux enfants ? Des cadeaux ! Des mini-voitures, des mini-poupées, des oranges, des noix et bien d'autres choses encore.

 

Merci, Saint Nicolas ! Merci aussi pour tout ce que tu as mis dans mes chaussures, bien

alignées devant la porte d'entrée, pendant la nuit du 5 au 6 décembre.

 

Au revoir et à l'année prochaine !

 

Ruth Vartanian

 

 

* retour sommaire

 


Le brame du cerf

 

 

 

 

Comme à l’Espace Rambouillet, les cerfs du Naturpark Schönbuch se sentent fin prêts pour assurer la survie de la race et ils font beaucoup de bruit dans la forêt, le soir venu, pour attirer à eux un petit harem de biches non moins prêtes.

 C’est l’automne, c’est la saison choisie par le plus  grand des animaux sauvages de nos forêts pour préparer la vie des petits au printemps suivant.

Il faut noter que l’attitude et le langage sont bien identiques et que, pour l’Europe, le cerf de nos forêts ne semble avoir aucune difficulté.

 

 

 

M Regimbart

 

Cerfs de Schönbuch                                                 Cerfs de la forêt de Rambouillet

 

 

 
           

 

* retour sommaire

 

verveine.jpg

 
La verveine

soigne les plaies et a des vertus magiques

 

D'après le Teckbote, sous la signature de Margret Brehm.  Traduction Josette Fauchet

 


La verveine, Verbena officinalis représentait en Chine et dans l'Antiquité la plante médicinale universelle. En langage populaire, la verveine est la plante des plaies. Ils l'employaient pour soigner les plaies causées par les armes. Le nom était connu chez les Romains.

 

Aujourd'hui, on sait qu'elle possède des propriétés antibactériennes et qu'elle a le pouvoir de freiner les inflammations. Avant tout elle a la propriété de dissoudre les mucosités. C'est pourquoi on l'emploie souvent en enveloppement ou en compresse de toutes sortes ainsi qu'en cas de coups de soleil.

 

Son principal composant :"Verbalin" agit dans les affections des bronches. Cette plante médicinale est particulièrement efficace dans toutes les affections nasales et périphériques ainsi qu'en cas de coup de froid.

 

La verveine stimule le transit intestinal grâce au tanin et à son amertume.. C'est un bon remède à la perte d'appétit et aux légères affections de l'estomac. L'effet positif est connu dans les cas de diarrhées. De fortes doses conduisent au vomissement et sont interdites pendant la grossesse.

Après l'accouchement, une tisane de verveine aide à la régulation de la montée de lait. La médecine populaire tient la verveine pour un fortifiant, s'il y a épuisement, humeur dépressive ou perte de sommeil.

 

La verveine sauvage pousse presque partout en Europe, Afrique du Nord, Chine, Japon. Cette plante de presque un mètre de haut n'est pas très attirante. Ses tiges portent des petites fleurs rose pâle; sur les tiges inférieures, il y a de petites feuilles  grossièrement crantées. Elle pousse volontiers au bord des murs, sur les palissades, les décombres.

 

Pendant la floraison on recueille la totalité de la plante que l'on utilise comme tisane. Il existe aussi des préparations toutes prêtes. La verveine n'est presque plus conseillée, c'est comme si elle était tombée dans l'oubli. Beaucoup la confondent avec son homonyme : la vraie verveine, "Lippia citrioda", celle-ci a une grosse teneur en huile à odeur citronnée.

 

Durant des siècles, la verveine a joui d'une réputation de plante magique. Des Egyptiens aux Romains jusqu'aux Celtes et Germains, beaucoup de peuples ont écrit sur ses pouvoirs magiques. Les Grecs l'exportèrent à l'étranger.

 

Aujourd'hui encore, dans la campagne autrichienne l'usage perdure de mettre de petits sacs remplis de verveine sur les enfants qui sont censés les protéger des douleurs dentaires.


 

* retour sommaire

 
 

 

 

 



 Une recette souabe de Noël

        

BISCUITS A LA VANILLE

(traduction J Leproust d’après  « Kulinarische Streifzüge durch SCHWABEN)

 

 

 

 
 

 

 

 


Pendant des siècles, les semaines comprises entre la Sainte-Catherine, le 25 novembre et Noël, étaient sérieuses et tristes.

Aujourd’hui, c’est le temps de la joie anticipée pour les fêtes de Noël. Les fêtes de Saint-Nicolas et de l’Avent débutent la grande fête, et, au moment des repas, monte parfois un tel parfum que même les adversaires les plus endurcis des desserts et des pâtisseries en mangeraient par gourmandise.

Ici les gâteaux et les petits biscuits vont être cuits en utilisant des épices. La vanille, qui est une épice venant du Mexique, est d’ailleurs tonique et soulage les bronchites et les rhumes.

 

 
 


250 g de beurre ou de margarine

250 g de sucre

2 paquets de vanille

2 oeufs ou 4 jaunes

500 g de farine

 

Faire ramollir le beurre jusqu’à ce qu’il devienne mou comme de la crème. Le mettre ensuite au milieu de la farine et ajouter le sucre, les oeufs et la vanille.

Pétrir ensuite la pâte peu de temps, et la laisser reposer un long moment.

A l’aide d’une douille à pâtisserie, former une bande, et découper des morceaux de la longueur des doigts. Former des cercles ou des baguettes, et les mettre avec précaution sur une plaque légèrement graissée

Cuire 8 à 12 minutes à 200°.

 

 

* retour sommaire


 

 
Extraits du Teckbote

                (Quotidien de Kirchheim)

 

 

L’hiver fait irruption en septembre dans le Bade-Württemberg

(Trad Ruth Vartanian)

 

 

 

 

 

C’était la sensation pour les météorologues : un hiver si précoce et si abondant en neige ne s’est pas vu dans le Baden-Württemberg depuis plus de 50 ans. Sur le Feldberg, en Forêt Noire, on a mesuré, le 25 septembre, 20 cm de neige, dans le Jura Swabe on a pu voir une couche de neige uniforme. Un phénomène exceptionnel. C’est la première fois depuis 71 ans, qu’il a neigé à Munich en septembre.

 

Le front froid a apporté des chutes de neige également en Italie.

 

Dans le Sud du Tyrol des touristes et des randonneurs étaient surpris par des chutes de neige. Plusieurs chalets dans les Dolomites et dans le Massif du Ortler ont été coupés du monde par la neige. Quelques touristes ont du être transportés par hélicoptère. Pour quelques cols en Autriche et en Suisse un équipement spécial hiver était exigé pour les voitures.

 

 

 
 

 

 



Les élections en Allemagne

 

Les allemands sont allés aux urnes le 22 septembre dernier pour élire leurs députés.

Le tableau ci-après (extrait du Teckbote) donne les répartitions des sièges.

 
 


CDU : Union chrétienne démocrate 

CSU : Union chrétienne sociale

SPD : Parti social-démocrate

FDP : Parti libre démocratique (parti libéral)
Die Grünen : Les verts

PDS : Parti du socialisme démocratique (néo communistes)
 

 

 

 


Le Parti social-démocrate (SPD) du chancelier Gerhard Schröder et ses alliés Verts remportent d'une courte tête les élections législatives allemandes, devançant l'opposition conservatrice d'Edmund Stoiber et les libéraux du FDP. Un scrutin historiquement serré... La coalition gouvernementale sortante social-démocrate/Verts du chancelier Gerhard Schröder emporte d'une courte tête les législatives allemandes sur l'opposition conservatrice d'Edmund Stoiber avec près de dix sièges de majorité au Bundestag, selon les résultats officiels provisoires. Gerhard Schroeder reste donc au pouvoir. La coalition sortante rouge-verte totalise 47,1% des voix, selon les résultats officiels, tandis que les conservateurs de l'Union chrétienne (CDU/CSU) et leurs possibles alliés, les Libéraux (FDP), recueillent ensemble 45,9%. Le FDP seul réunit 7,4% des voix.

Dimanche soir, à son siège de campagne, c'est un Gerhard Schröder radieux qui s'est présenté devant ses sympathisants bras dessus bras dessous avec son ministre des Affaires étrangères Joschka Fischer, la personnalité politique la plus populaire des Verts. "Nous avons des moments durs devant nous et nous allons y arriver ensemble", a-t-il crié à la foule.

De son côté, s'adressant à ses partisans de la CDU-CSU, réunis à son QG de campagne, Edmund Stoiber ne s'est pas avoué vaincu et a prédit que la majorité obtenue par son adversaire social-démocrate serait trop faible pour obtenir une coalition durable. "Si le résultat ne nous permet pas de former un gouvernement, alors je prédis devant vous que ce gouvernement Schröder ne sera au pouvoir que pour très peu de temps", a-t-il lancé.

Quant aux Verts allemands, ils ne cachaient pas leur joie d'avoir obtenu le meilleur score depuis leur apparition sur l'échiquier politique allemand il y a 22 ans, en l'attribuant à la fois au débat sur l'Irak et au charisme de Joschka Fischer. "Nous sommes si heureux", s'est exclamé leur leader, Rezzo Schlauch. "Il y a eu la question de la guerre et de la paix, et nous avons un ministre des Affaires étrangères très compétent. Cela a été une combinaison des sujets et des gens aux responsabilités."

Enfin, les néo-communistes du PDS, héritiers du Parti communiste de l'ex-RDA, accusent le coup. Ils n'ont plus de groupe parlementaire pour la première fois depuis la réunification allemande en 1990 et ne sont plus représentés au Bundestag que par deux députés féminines élues dans leurs circonscriptions de Berlin-est. Avec 4,0%, ils n'ont pas réussi à franchir la barre des 5% nécessaires pour obtenir des sièges dans le scrutin à la proportionnelle.

 

(source :  www.radiofrance.fr/)



 

Les journées dorées d’octobre à Kirchheim

 
 


Du 29 septembre au 6 octobre, c’était la fête à Kirchheim !

 

29.09. - 06.10.

 

Goldene Oktobertage  
Straßenfeste, Aktionen
Automobilsalon Gauklertag, Straßenfest Dreikönigstr. Künstlermarkt mit Kinderflohmarkt Kindertag, Straßenfest Schlachthausstr. Straßenfest Dettinger Straße Tag des Sports mit City-Lauf  

  Historische Innenstadt

City-Ring

Mi., 02.10.

 

Goldene Oktobertage - Gauklertag, Straßenfest Dreikönigstraße    

   

City-Ring

Do., 03.10.

 

Goldene Oktobertage - Künstlermarkt mit Kinderflohmarkt    

Historische Innenstadt  

City-Ring

Fr., 04.10.

 

Goldene Oktobertage - Kindertag, Straßenfest Schlachthausstraße    

Historische Innenstadt  

City-Ring

 

 

 
 

 

 


 


 
Kirchheimer Weihnachtsmarkt (Le marché de Noël)


Der diesjährige Weihnachtsmarkt präsentiert sich auf dem Marktplatz im Herzen der historischen Innenstadt.
Mit weihnachtlichen Angeboten und einem musikalischen Programm wird der Weihnachtsmarkt vom 05. bis 15. Dezember zu einem besonderen Erlebnis für jung und alt.

Geöffnet ist der Weihnachtsmarkt:

Sonntag - Freitag 

 
11.00 - 19.30 Uhr  

Samstags 

10.00 - 19.30 Uhr  

 
Donnerstags 

11.00 - 20.30 Uhr 

 

L’agenda de Kirchheim en décembre (Source site de la ville de Kirchheim)

 

tum

Zeit

 

Veranstaltung

Ort

Veranstalter

05.12. - 15.12.

 

Weihnachtsmarkt

  Marktplatz

 

Fr., 06.12.

15:00 Uhr

Heute ist Nikolaustag
Bilderbuchgeschichten vom Nikolaus

  Stadtbücherei

Stadtbücherei

Fr., 06.12.

20:30 Uhr

Kabarett  Matthias Brodowy  

  Club Bastion

Club Bastion

 

Sa., 07.12

Bis

Mo., 16.12

18.30 Uhr

Literarischer Weihnachtsmarkt
Stefan Zweig: Georg Friedrich Händels Auferstehung (Klaus Schenck, Dr. Astrid Eitschberger, Florian Stegmaier)  .....

  Max-Eyth-Haus

Literaturbeirat

So., 08.12.

19:30 Uhr

Violinabend
Matthew Trusler, London  

  Stadthalle

vhs-Kulturring

Mi., 11.12.

20:00 Uhr

Glenn Miller Orchestra
Swing-Original arrangements  

  Stadthalle

Schmidt und Salden GmbH

Do., 12.12.

20:30 Uhr

Jasper van't Hof Jazz  

  Club Bastion

Club Bastion

Fr., 13.12.

15:00 Uhr

Nico geht zum Nikolaus

  Stadtbücherei

Stadtbücherei

Fr., 13.12.

20:30 Uhr

Ulli Bögershausen , R. Westerheide
Akustik-Gitarren-Duo  

  Club Bastion

Club Bastion

Sa., 14.12.

11:00 Uhr

Habt Ihr schon gehört
Weihnachtskonzert  

  Thomaskirche

Musikschule

So., 15.12.

19:00 Uhr

Weihnachtsoratorium
Johann Sebastian Bach  

  Martinskirche

Evang. Kirchengemeinde

Mi., 18.12.

 

Tanzabend m. russischen Künstlern    

  Stadthalle

Agentur Friedmann

Do., 19.12.

15:00 Uhr

Seniorentanznachmittag    

  Stadthalle

Seniorentanzkreis

Fr., 20.12.

15:00 Uhr

Die Geschichte von der kaputten Uhr
Moussong Theater mit Figuren 

  Stadtbücherei

Stadtbücherei

Sa., 21.12.

19:30 Uhr

Weihnachtskonzert Stadtkapelle    

  Stadthalle

Stadtkapelle

Sa., 21.12.

20:30 Uhr

Black Cat Bone
Super White Blues  

  Club Bastion

Club Bastion

 


 

 

L’agenda de Kirchheim en décembre (Source site de la ville de Kirchheim)

du 22 au 31 décembre 2002

 

 

 

tum

Zeit

 

Veranstaltung

Ort

Veranstalter

So., 22.12.

16:00 Uhr

Weihnachtliche Stadtführung
mit Orgelspiel und kurzer Führung durch die Martinskirche
 

  Treffp. Martinskirchplatz

Kirchheim-Info

So., 22.12.

17:00 Uhr

 
Weihnachtskonzert, Stadtkapelle    

  Stadthalle

Stadtkapelle

Mi., 25.12.

 

 

 

22:00 Uhr

Casablanca
Kult-Film  

  Club Bastion

Club Bastion

Do., 26.12.

21:00 Uhr

Sonne Abriss Band
Adult Rock  

  Club Bastion

Club Bastion

Mo., 30.12.

15:00 Uhr

Topolino's Weltreise
Kindertheater  

  Club Bastion

Club Bastion

Di., 31.12.

15:00 Uhr

Silvesterlauf  
Der Lauftreff Kircheim veranstaltet seinen alljährlichen Silvesterlauf. Der Start erfolgt gegen 15:00 Uhr am Kirchheimer Rathaus. Die 9 km lange Strecke (ein Weg) führt bis in den Burghof der Teck. Der Rückweg wird gemeinsam bestritten, so dass mit dem Eintreffen der Jogger am Rathaus in Begleitung von Fackelläufern gegen 17:00 Uhr zu rechnen ist.

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



[1] Site Ecole primaire de Hochdorf http://www.breitwiesenschule.de/

[2] cf bulletin de juin 2002 et www.peter-liehr.de/table.html